domingo, 16 de octubre de 2011

Manifeste de la première embauche des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétien

Reproduzco el documento elaborado por empresarios y directivos cristianos franceses, en el que se pide facilitar el acceso al empleo, preferentemente estable y de calidad, de los jóvenes que buscan acceder al mercado de trabajo. No estaría nada mal que hubiera un documento semejante en España, pero de momento no lo he encontrado.

Nous sommes inspirés par la pensée sociale chrétienne, par la reconnaissance et le respect de la dignité des personnes, par la compréhension du travail comme moyen d’accomplissement, mais aussi marqués par la situation particulièrement préoccupante de l’emploi des jeunes dans notre pays.



C’est pourquoi nous estimons qu’il est de notre devoir de permettre aux jeunes, diplômés ou non, d’entrer le plus vite possible dans la vie active et de faire l’expérience du travail d’équipe en entreprise. Il y va aussi de l’intérêt de nos entreprises qui trouvent en eux le dynamisme et la relève de demain, la richesse de compétences et de cultures nouvelles.



Sans attendre que les pouvoirs publics prennent les décisions qui leur incombent et qui peuvent contribuer à des progrès significatifs, nous nous engageons à agir dans nos entreprises, en espérant être suivis par tous les employeurs de bonne volonté, que nous appelons à signer ce manifeste avec nous.



***



En signant ce manifeste, je m’engage, dans mon entreprise, à :

- recruter en premier emploi un nombre de jeunes fixé avec volontarisme et réalisme, en proscrivant l’exigence d’une expérience préalable quand elle n’est pas d’une absolue nécessité,

- préférer les CDI aux CDD,

- développer l’apprentissage et les formations en alternance,

- accueillir des stagiaires pour parfaire leur formation et expérimenter la vie en entreprise, les rémunérer en conséquence, et proscrire les stages masquant de vrais emplois,

- promouvoir la diversité et lutter contre l’exclusion, en allant à la rencontre des personnes concernées et par des recrutements déterminés,

- apprécier davantage l’état d’esprit et la personnalité des candidats que les critères formels tels que les diplômes, les noms ou les adresses,

- faire en sorte que le premier entretien, même s’il n’est pas suivi d’embauche, soit attentif, chaleureux et riche d’enseignements pour le candidat,

- intégrer les nouveaux collaborateurs en veillant au développement de leur potentiel, en impliquant les équipes sur ce projet collectif et en formant et valorisant des tuteurs.